Notre vision de la nature en ville, des déplacements et de la rade

Vendredi soir, plus de 80 personnes se sont retrouvées à la Mairie de Saint Marc, dans une salle comble, à l’invitation de la liste portée par Ronan Pichon, pour découvrir et discuter des propositions pour une Ville verte et bleue.

Brest est une ville entourée d’espaces riches et magnifiques, et dispose de nombreux atouts encore trop peu mis en valeur. Nous devons développer les moyens d’en profiter, d’améliorer notre rapport à notre environnement : Mieux se déplacer, vers plus de nature, tourné·e·s vers la mer.

Olivier Schneider, président de la Fédération des Usagers de Bicyclette (FUB), est intervenu pour évoquer les mobilités douces. Pour lui, « l’organisation du territoire conditionne les modes de déplacements. De plus en plus de français·es souhaitent se déplacer à vélo et les maires sont en mesure de faire bouger les lignes en ce sens ».

Au fil de la soirée, les propositions autour des mobilités, de l’accessibilité de la ville, du lien environnement santé ou de la rade ont été présentées par Ronan Pichon, Marion Maury (EELV), Xavier Hamon (Génération.s) et Béatrice Lebel (UDB), candidat·e·s de la liste :

– Soutenir les projets de deuxième ligne de tram et de Bus à Haut Niveau de Service vers Lambezellec
– Donner davantage de moyens pour le réseau de bus plus attractif et performant.
– Réaliser des aménagements cyclables sécurisés et de qualité
– Élaborer un véritable plan piéton
– Penser la voirie de sorte qu’elle soit accessible aux personnes en situation de handicap et libérer les trottoirs de tout ce qui peut les encombrer, en maintenant notamment la voiture LAPI qui verbalise les stationnements génants.
– Faire de Brest une ville zone zéro pesticides
– Créer une boucle verte reliant tous les espaces verts de la ville
– S’engager à planter 1000 arbres par an
– Mettre en place un bus-rade permettant de relier différents points de la rade, en focalisant sur les trajets quotidiens les plus communément empruntés, notamment l’axe : Plougastel – Relecq – Moulin Blanc – Ports de commerce et du Château – Sainte Anne du Portzic (Technopole).
– Redonner l’accès et l’envie de la mer aux Brestois·es  
– Mesurer l’impact du trafic maritime en termes de qualité de l’air
– Favoriser l’éco-tourisme maritime en rade, au port de Brest
– Mettre en valeur l’espace bleu et vert qu’est la Penfeld, notamment en y améliorant l’accès et en l’ouvrant aux Brestois·es

Prochain rendez-vous de la liste, le vendredi 17 janvier à la MPT du Valy Hir à 18h15, en présence de Daniel Cueff, maire de Langouët et instigateur de l’arrêté anti-pesticide, pour une table-ronde autour de l’ambition d’une Ville exemplaire et démocratique.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *