Présentation de notre vision pour une ville démocratique et exemplaire

Daniel Cueff, maire de la commune de Langouët et auteur du premier arrêté anti-pesticides, est intervenu comme invité pour évoquer la façon dont il associe les habitant·e·s à la conception des projets municipaux. Il favorise en effet la mobilisation des citoyen·ne·s dans les décisions et les orientations de la ville grâce à une démarche implicative et des principes de démocratie ascendante. Daniel Cueff a également rappelé son devoir en tant que maire de protéger sa population des risques pour leur santé.

Il faut en effet imaginer de nouvelles façons de faire vivre la démocratie locale, en donnant des moyens à la participation citoyenne sur tous les sujets (éducation, santé, urbanisme, vivre ensemble, etc.). Cela exige de la collectivité une exemplarité dans la gestion et les choix portés, et de la transparence dans les procédures, actions et politiques publiques.

Les candidat·e·s de la liste Brest Écologie Solidarités Ronan Pichon, Thierry Abaléa (citoyen) et Nathalie Chaline (EELV), ont présenté en ce sens quelques unes des propositions de la liste pour rendre Brest exemplaire et démocratique :

Pour une démocratie repensée :
– Créer un service dédié aux participations citoyennes
– Renforcer les mairies de quartiers avec du personnel dédié à la médiation numérique, aux participations citoyennes et à la tranquillité urbaine
– Travailler avec les associations en les soutenant davantage et sur le long terme (conventions pluri-annuelles, appels à manifestation d’intérêt, politique d’hébergement et d’accompagnement des bénévoles).

Pour une collectivité exemplaire :
– Mettre en place des politiques de fonctionnement plus transversales au sein des services de la ville
– Responsabiliser la commande publique
– Mettre en place d’une charte de déontologie signée par les élu·e·s ainsi qu’un·e référent·e déontologue qui vérifiera sont application

Pour une action publique transparente :
– Rendre plus accessibles et compréhensibles les données publiques et les chiffres du budget municipal
– Développer des capteurs pour mesurer la qualité de l’air en ville et sur le port
– Lancer un droit à la pétition pour interpeller les élu·e·s


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *