La préservation et la transmission de notre langue régionale sont portées haut et fort par notre liste. Nous ouvrirons de nouvelles filières bilingues et pérenniserons les filières actuelles afin d’arriver à une classe en breton dans chaque quartier brestois. Deux sites seront inaugurés d’ici 2024 afin de remplir les objectifs et faire de Brest la première ville bretonne en terme d’effectifs d’élèves scolarisés dans une classe bilingue. Nous soutiendrons le réseau associatif Diwan.
En communiquant largement et en sensibilisant les différents acteurs à ces richesses patrimoniales ; en rendant visible la langue sur les documents administratifs (livret de famille, livrets d’informations, etc) et dans la communication de la ville (prospectus, affiches, site web) et en incitant les organisateurs d’événements à faire davantage entendre le breton (Arena, stade, Carène, etc.).
Ne pas débretonniser notre territoire, garder les noms historiques et lieux-dits, le faire dans la bonne orthographe
Nous porterons avec les associations locales l’ambition de réfléchir à l’implantation d’une véritable Ti ar Vro : cet espace au centre-ville, accessible pour toutes et tous, et proche des transports en commun, pourra selon les besoins, les demandes et les capacités financières, représenter un véritable lieu de mémoire et de culture à Brest, à visée touristique et historique, et bien entendu associative : Des salles pourraient y être dédiées à la pratique et l’apprentissage de la langue bretonne, de la danse, de la musique au sens large.
  • Proposer une heure de breton dans toutes les écoles et dans tous les collèges
  • S’engager à mettre en place une signalétique bilingue à chaque changement de panneau.
    Catégories : Le Projet