Voici quelques-unes des propositions que notre liste propose de mettre en œuvre au cours du prochain mandat:

•Créer un équipement intermédiaire accessible type salle polyvalente en centre ville à disposition des associations pour des petites programmations.

•Développer des résidences d’artistes.

•Mettre en place une carte “Sortir à Brest” qui permette un accès facilité aux loisirs,produits culturels ou sportifs pour les jeunes et étudiant·e·s.

•Rénover le musée des Beaux-Arts, concerter sur le réaménagement du Carré desArts.3

•Valoriser les cultures urbaines, techniques et populaires. Soutenir les pratiques culturelles amateur.

•Mettre en place un dispositif de soutien à la création et au maintien de cafés concerts par la mise à disposition de locaux à loyer modéré. Soutenir le développement d’une scène musicale brestoise.

•Permettre le développement des acteurs culturels de l’ESS, en formant et sensibilisant aux outils de l’économie solidaire.

•Faciliter l’accès aux fonds européens pour les acteurs culturels.

•Mettre en place des critères d’éco-responsabilité et d’accessibilité dans les subventions et les conventionnements avec les acteurs culturels.

•Encourager et valoriser les actions des professionnels de la culture, rattachés aux grands équipements, visant à aller à la rencontre des publics qui ne peuvent pas se déplacer (EHPAD, hôpitaux…) et à accueillir de nouveaux publics issus notamment des QPV.

•Donner toute sa place aux arts dans les politiques d’urbanisme et d’aménagement de l’espace public.

•Construire, au sein du service culture, un dispositif d’accès à la culture pour tous avec médiation des acteurs sociaux et promotion des cultures urbaines et populaires.

•Développer des projets de partenariat novateurs dans le champ des cultures numériques.

•Protéger le patrimoine historique et artistique matériel et immatériel de Brest : valoriser les parcours culturels et   touristiques reliant les sites patrimoniaux,valoriser la mémoire et les savoir-faire des ouvrier·e·s brestois·es, de l’arsenal et de la construction navale.

•Communiquer, valoriser le sens des noms de rues et de lieux à Brest.

•Créer une Ty ar Vro, lieu dédié à la culture et à la langue bretonne, intégrant un centre de mémoire et d’histoire des Brestois·es et de Bretagne.

Catégories : ActualitésFAQ