Ronan Pichon veut rassembler la gauche grâce à l’écologie

Dimanche a lieu le premier tour de l’élection municipale. Chacun fera son choix. Par ce vote, les Brestoises et
les Brestois pourront ouvrir un nouveau chapitre de l’histoire de notre ville, au moins pour les 6 années à venir.
Les membres de Brest Écologie Solidarités sont engagés depuis plus d’un an pour construire un programme
d’écologie municipale, et les très nombreux échanges que nous avons avec les Brestois·es tous les jours depuis
nous confortent dans l’idée que l’écologie est fédératrice.

Brest Écologie Solidarités est la véritable espérance

Brest Écologie Solidarités est la véritable espérance pour cette élection. Aujourd’hui, nous avons un pays abîmé,
en situation de burn-out démocratique et social, et des gens qui instrumentalisent les inquiétudes. Nous
proposons un vote de coeur contre un vote de peur, un vote de solutions contre un vote de démagogie, un
vote d’espoir contre un vote de résignation.

Brest Écologie Solidarités : le vote utile

Brest Écologie Solidarités est la seule liste capable dès le premier tour de créer une dynamique de rassemblement
encore plus large que celle déjà entreprise depuis un an : EELV, l’UDB, LRDG, Génération.s, et de nombreux
citoyen·ne·s non encarté·e·s. L’écologie est aujourd’hui un enjeu qui transcende les partis et rassemble
les envies. Les écologistes, rassemblés autour de Ronan Pichon et Marion Maury, ont la responsabilité de porter
la refondation de la gauche à Brest autour des réponses politiques à apporter aux enjeux écologiques et
sociaux d’aujourd’hui et de demain.

Le vote utile, c’est le vote Brest Écologie Solidarités. Un vote qui permettra le renouveau démocratique sur les
bases de la transition écologique et de politiques sociales ambitieuses, et qui empêchera la droite de l’emporter.

Rassembler à gauche pour préparer l’avenir

Les écologistes, les progressistes et les humanistes, notamment à gauche, ont vocation à se rassembler à Brest
et ailleurs ; celles et ceux, d’où qu’ils/elles viennent, qui défendent la justice sociale, la République et l’Europe,
doivent participer dès ce dimanche à initier la dynamique, autour de l’écologie, qui refondera la gauche.
Alors rendez-vous avec l’histoire ce dimanche… et le suivant !