Le Président de la République a annoncé la réouverture progressive, à partir du 11 mai, des crèches et des établissements scolaires. Mais à trois semaines de cette date, « un flou inquiétant persiste sur les conditions de cette reprise annoncée », constate la liste Brest Solidarités Écologie. La suite sur le site du Télégramme ici