Le 12 avril dernier, le président annonçait que l’ensemble des Français disposeraient de masques grand public lavables pour le début du déconfinement le 11 mai. Pour la liste Brest Solidarités Écologie, « l’État et le gouvernement attendaient, sans le dire, que les collectivités locales réalisent cette promesse. C’est une nouvelle illustration de la faillite de l’État dans la gestion de la crise du Covid-19 ». La suite sur le site du Télégramme